L'agriculture dans le Rhône

 

Le département du Rhône a une forte image urbaine et pourtant, il a la plus forte densité de population agricole active permanente de France (2,66 personnes au km2).

La taille, la résistance et la compétitivité des exploitations agricoles du Rhône sont marquées par la forte présence de cultures spécialisées (vin d’appellation, maraîchage, vergers, horticulture) : les exploitations sont deux fois plus petites que la moyenne nationale, et en douze ans, leur effectif diminue d’un quart quand celui de la France baisse d’un tiers. L’agriculture y est deux fois moins aidée que la moyenne française.

Le vin est la première composante économique de l’agriculture du Rhône. La viticulture représente 44% des emplois agricoles ; 1,3 million d’hectolitres de vins sont produits dans le département, dont les ¾ élaborés en caves particulières. Le vignoble du Rhône représente 38 % des surfaces et 41 % des volumes de vins de Rhône Alpes.

La production bovine est la deuxième composante économique représentant 21% des exploitations. La production laitière est toujours dominante par rapport à la production de viande.

La production fruitière est devenue la troisième composante économique, après avoir dépassé les productions ovines et caprines, avec 7% des exploitations et 3 100 hectares de vergers. Le Rhône est le premier producteur de framboises de France.

Le Rhône est le premier département de la région Rhône-Alpes en ce qui concerne la valeur ajoutée agricole et le résultat agricole.

> les chiffres clés de l'agriculture dans le Rhône - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb