Transition écologique et développement durable

 

Article créé le 16/07/2013

grenelle_environnement_cle7e1d11-1

Le développement durable, concept souvent galvaudé, a trouvé sa reconnaissance opérationnelle sur le territoire dans la définition qu’en donne la loi Grenelle 2 (art. 253).

Le développement durable, qui vise à satisfaire les besoins de développement et la santé des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs, comporte 5 finalités :

  •  La lutte contre le changement climatique ;
  •  La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources ;
  •  La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations ;
  •  L’épanouissement de tous les êtres humains ;
  •  Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

Plusieurs démarches de développement durable peuvent être mises en oeuvre sur les territoires. Parmi elles, les agendas 21 sont les plus courants et la loi Grenelle 2 les reconnaît officiellement comme projets territoriaux de développement durable en encourageant leur réalisation.
D’autres démarches existent qui portent sur tout ou partie des 5 finalités (plan climat énergie territorial sur le 1er volet par exemple).

L’Etat soutient ces démarches et incite les collectivités et les acteurs locaux à s’y engager.
Dans le département du Rhône, la Direction Départementale des Territoires agit aux côtés des associations ou structures qui oeuvrent de longue date : Rhône-Alpes Energie Environnement, Hespul, Notre Village Terre d’Avenir, syndicats d’étude, groupements d’animation locale, structures porteuse de contrat de développement durable Rhône-Alpes, etc. Outre un support financier éventuel, l’Etat, à travers la DDT peut apporter une aide méthodologique et organisationnelle aux collectivités ainsi que ses connaissances techniques en matière d’habitat, de déplacements, d’agriculture, d’aménagement, d’environnement, de bâtiment qui constituent les politiques publiques portées par la DDT. Vous pouvez trouver des informations spécifiques à ces domaines dans les rubriques dédiées de notre site Internet.

Pour plus d’informations : www.agenda21france.org

Le Grenelle, quant à lui, désigne tout autant un processus inédit de fédération de l’ensemble des acteurs agissant de longue date dans le domaine de l’environnement – collectivités, associations, entreprises, salariés et Etat – que des lois permettant à la France de prendre le virage nécessaire à la préservation des ressources et à la lutte contre le changement climatique. Ces lois sont à la fois créatrices de nouveaux outils et élargissent ou renforcent ceux déjà existants.
Initialement focalisé sur l’environnement, le Grenelle s’est élargi avec un volet social – le plan de lutte contre la précarité énergétique – et un volet économique – le plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de la croissance verte, formant le Pacte de Solidarité Ecologique.

Pour plus d’informations :