L'aide aux rapatriés

 
nadjib
Au sein de la DDCS, la mission « publics prioritaires » accompagne les populations de rapatriés et en particulier de harkis et leurs enfants dans leurs différentes démarches pour une meilleure reconnaissance de leurs droits.    

Ainsi la DDCS :

  •  instruit les dossiers de demandes d’aides ;
  •  gère les crédits alloués ;
  •  suit les affaires de contentieux s’y référant ;
  •  oeuvre pour un renforcement des relations partenariales entre les institutionnels (Office National des Anciens Combattants - 04 78 27 15 61, Pôle Emploi) et les associations de rapatriés.
 

Définitions

  •  Rapatriés(source wikipédia) :

 Citoyens se trouvant dans un pays étranger, soit temporairement, soit de manière permanente, et contraints de rentrer dans leurs pays pour divers motifs, le plus souvent pour assurer leur sécurité à la suite de catastrophes naturelles, de révoltes ou de guerres qui ne leur permettent plus de séjourner dans leur pays ou région d'adoption dans des conditions normales.
 Les rapatriés sont une catégorie particulière de réfugiés, en ce sens que leur pays d'accueil est leur patrie, c'est-à-dire le pays dont ils ont la nationalité.

  • Harkis(source encyclopédie Universalis) :

 Le terme de harkis, tiré de l'arabe harka (mouvement), s'applique aux soldats de certaines unités supplétives autochtones d'Algérie engagées avec l'armée française contre la rébellion indépendantiste, de 1954 à 1962.
 Cette appellation s'est étendue abusivement à tout autochtone ayant pris le parti de la France durant la guerre d'Algérie, qu'il soit civil ou armé, ainsi qu'à sa famille.

Textes de référence

Mesures et aides accordées

Harkis :

Conjoints survivants :

Enfants de harkis :

Bénéficiaires dans le Rhône

  •  Harkis : 155 bénéficiaires
  •  Veuves ou veufs de harkis : 52 Bénéficiaires
  •  Enfants de harkis:  380 bénéficiaires

Plan emploi harkis

Références :

  •  Allocution du Président de la République 05/12/2007
  •  Circulaire 19/09/2008

Il s’agit de mobiliser l’intégralité des outils, les adapter les compléter pour tenir compte de la spécificité des difficultés rencontrées et des attentes dans les différents bassins d’emploi concernés :

  •  recensement et envoi d’une fiche d’identification à tous les enfants de harkis en recherche d’emploi ;
  •  délivrance d’un passeport professionnel ;
  •  accompagnement renforcé par Pôle Emploi ou par des structures d’insertion (du type Mission locale) ou dans le cadre du plan « Motivés par l’emploi » (convention signée en 2011 entre l’UNACFM et la DDCS pour un accompagnement renforcé des enfants et petits enfants de harkis) ;
  •  emplois réservés dans la fonction publique (inscription sur liste d’aptitude ONAC - Tél. : 04 78 27 15 61).