Actualités

Fortes chaleurs : alerte canicule dans le Rhône

> Voir l'article

Salon de l'agriculture : Rhône-Alpes à l'honneur

 
Salon de l'agriculture : Rhône-Alpes à l'honneur

Lors de l’inauguration du salon de l’agriculture, samedi 21 février 2015, Jean-François Carenco, préfet de la région Rhône-Alpes a signé la labellisation des six premiers GIEE, en présence du Président de la République, François Hollande et du Ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll.

Quatre mois après la promulgation de la loi d’avenir, la mobilisation des partenaires en région sous le pilotage des Préfets a permis de lancer sur l’ensemble du territoire le processus de sélection des GIEE, groupements d’intérêt économique et environnemental.

Les GIEE sont des collectifs d’agriculteurs reconnus par l’Etat qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. Ils constituent l’un des outils structurant du projet agro-écologique pour la France engagé par le ministre de l’Agriculture le 18 décembre 2012 pour impulser la transition écologique des modes de production de la filière agricole.

"Les GIEE sont nés : ils permettront aux agriculteurs d’agir collectivement pour l’agroécologie", a déclaré Stéphane Le Foll.

Situés en Rhône-Alpes, ces 6 GIEE reconnus le 21 février 2015 illustrent la diversité du champ des possibles retenus, pour les éleveurs comme pour les céréaliers :

  • Le GIEE « les Robins des Champs » (69)  développe une filière locale (blé-farine-pain). Ces sept agriculteurs travaillent ensemble à protéger la fertilité de leurs sols par des pratiques agricoles agro-écologiques.
  • Le GIEE Methabio 07 gère un projet collectif de méthanisation agricole (gestion des déchets, création d’énergie) pour leurs sept élevages en agriculture biologique et investit dans du matériel agricole pour réduire leurs intrants et gagner en autonomie.
  • Six céréaliers se sont regroupés dans le GIEE Agribiotech (26) pour réduire les pesticides dans leurs exploitations, lancer une filière en circuit-court pour le maïs et optimiser leur consommation d’énergie par l’investissement dans une unité de méthanisation.
  •  Le GIEE CBC de la Véore (26) regroupe cinq exploitations productrices de maïs qui veulent réduire leur consommation en eau et en pesticides. Ils développent ensemble une filière locale de luzerne semence.
  • Le GIEE Plaine d’Avenir (42) s’engage dans une démarche d’agro-écologie : Ses huit exploitations veulent réduire ses intrants, optimiser ses épandages, minimiser le travail du sol et diversifier ses assolements. Ils se lancent également dans la méthanisation et vont créer une banque de travail pour aller plus loin dans leur coopération.
  • Le GIEE Terragr’eau (74) engage les agriculteurs vers des pratiques agro-écologiques, économes en intrants. Il développe en parallèle une unité de méthanisation pour valoriser les effluents d’élevage.

En savoir plus sur le site de la DRAAF : www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr