Actualités

Plan de mobilisation contre le sexisme - Trois actions distinguées en Auvergne-Rhône-Alpes

 
Plan de mobilisation contre le sexisme - Trois actions distinguées en Auvergne-Rhône-Alpes

Plan de mobilisation contre le sexisme - Trois actions distinguées en Auvergne-Rhône-Alpes

Le plan de mobilisation contre le sexisme, lancé par le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes s’est déroulé du 8 septembre 2016 au 8 mars 2017.

Parmi les nombreuses initiatives recueillies concernant tous les domaines d’activité, des actions ont fait l’objet d’une labellisation par le ministère pour leur caractère remarquable ou innovant en matière de lutte contre le sexisme.

Au niveau régional, un jury composé de personnalités engagées pour les droits des femmes a sélectionné, parmi les soixante actions labellisées en Auvergne-Rhône-Alpes, des initiatives qui contribuent concrètement à faire reculer le sexisme.

Ces actions présentées ci-après témoignent de la dynamique des associations de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui œuvrent au quotidien pour faire progresser l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

  •  « Une carrière dans le numérique : programme « Etincelles » - Structure : Social Builder (Rhône)

Le programme « Etincelles » propose un accompagnement spécifique de 4 mois pour des femmes souhaitant évoluer dans le numérique ou créer leur start-up. Ce programme allie une formation leadership, du mentorat par un.e professionnel.le, du coaching collectif, du networking avec des acteurs du numérique.

Aujourd’hui, les femmes ne représentent que 27% environ des salarié.e.s de la branche du numérique (Source : Syntec Numérique). Or, l’évolution rapide de la filière offre de belles perspectives d’emploi : 191000 postes sont à pourvoir d’ici 2022.

Par ailleurs, seules 8 % des startups innovantes ont été créées par des femmes.

  •  « S’émanciper par la pratique de l’autodéfense » - Structure : Association TITANES (Drôme)

Des stages d’autodéfense réservés aux femmes sont proposés dans une perspective d’émancipation. L’ enseignement est fondé sur des techniques physiques et verbales d’autodéfense. Les formatrices sont toutes formées selon des méthodes d’autodéfense spécifiques validées (fem do chi, seito boei,wendo ou riposte).

Sont abordées les dimensions psychologiques des violences faites aux femmes, et une attention particulière est portée aux autres discriminations, notamment dues à l’orientation sexuelle ou aux origines.

 

  •  « Garantie jeune = Garantie sans sexisme ? »- Structure : Le centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF ) de

Haute-Loire

Le dispositif gouvernemental « Garantie jeunes » destiné aux jeunes de 16 à moins de 26 ans en situation de grande vulnérabilité sur le marché du travail, leur donne la garantie d'une intégration sociale et professionnelle grâce à un parcours intensif et personnalisé de formation et d'accès à l'emploi.

Le CIDFF de la Haute-Loire intervient sur chaque promotion pour lutter contre le sexisme. L’objectif est de permettre aux jeunes de prendre conscience de la problématique des inégalités femme-homme et des stéréotypes liés au genre, ainsi que des possibilités de déconstruire ces stéréotypes et d’évoluer vers l’égalité. La réalisation d’une œuvre collective (livre, affiches, vidéo, théâtre,etc…) est l’occasion d’une véritable prise de conscience de ces phénomènes.