Actualités

Moins de cambriolages en 2014 sous l'action de la Gendarmerie du Rhône

 
Moins de cambriolages en 2014 sous l'action de la Gendarmerie du Rhône

En février 2015, la délinquance de proximité enregistre un recul de 12 % et les cambriolages de 10 %, traduisant une décrue constante depuis l'été 2014.

Pour consolider les résultats obtenus et afin d'accroître l'effet dissuasif sur le terrain, le groupement de gendarmerie départementale du Rhône (GGD 69) mobilise en moyenne chaque jour 400 gendarmes sur le terrain (75 patrouilles), avec le renfort de gendarmes mobiles.

Dans le domaine préventif, une trentaine de dispositifs de participation citoyenne sont en cours de montage auprès des élus volontaires, visant à associer des référents de quartier pour faciliter et accélérer la remontée de l'information vers la gendarmerie. Forts de la convention signée entre le Préfet de région et les membres de l'association des maires du Rhône et de la métropole le 5 février 2015, ces derniers ont déjà mis à disposition de la gendarmerie les panneaux à message variable qui diffusent des messages de sensibilisation.

La proximité avec le citoyen continuera à se développer dans le domaine numérique avec la diffusion de l'application téléchargeable gratuitement « Stop cambri 69 », la mise en réseau par mail de communautés ciblées via le dispositif VIGIDEL ou la diffusion de
 messages sur le site facebook du GGD qui compte déjà 3000 fans (+ 2000 au cours des 6 derniers mois).

Enfin, du 15 janvier au 15 novembre 2015, le GGD 69 expérimente une brigade de prévention et de partenariat, visant en particulier à mieux prendre en compte les violences faites aux femmes.

Avec 620 000 habitants, la zone de compétence gendarmerie (ZGN) recouvre 267 des 293 communes du département du nouveau Rhône (Villefranche sur Saône, Arnas, Limas et Gleizé relèvent de la police) ainsi que 37 des 59 communes de la Métropole, soit 90 % de la superficie des deux nouvelles collectivités.

34 % de la population vivant en ZGN subit 17 % de la délinquance totale constatée sur le territoire du Rhône-métropole. La sécurité en est assurée par les 1000 militaires du groupement de gendarmerie départementale du Rhône (GGD 69).

De nombreuses affaires judiciaires élucidées 

1 ) En janvier et en avril 2014, démantèlement, par le GIR et le GGD 69, d’un réseau familial spécialisé dans le trafic de véhicules volés, le travail illégal et le blanchiment (ZSP Lyon 8e - ZSP Vénissieux Les Minguettes). Saisie de 368 000 € (un bien immeuble, argent placé sur des comptes) et de huit véhicules ;

2 ) en janvier 2014, dans le cadre du fonctionnement illicite d'une société de revente de métaux, interpellation par le GGD 69 de 6 individus, saisie de plus d'un million d'euros, de multiples véhicules et d'un appartement place Carnot à Lyon, d'un autre dans les Alpes et d'une maison dans l'Ain ;

3 ) en mai et en juillet 2014, démantèlement, par la SR de Lyon, appuyée par le GGD 69, d’une filière et interpellation d’individus originaires d’Europe de l’Est qui, à l’aide de faux documents d’identité des nationalités italienne et roumaine qu’ils fabriquaient, escroquaient des particuliers vendeurs de véhicules et écoulaient ces véhicules en Allemagne, en Belgique et en Italie ;

4 ) en juin 2014, interpellation par le GGD 69 de trois individus, dont deux mineurs de 14 et 15 ans, auteurs de 247 cambriolages dans l’ouest lyonnais ;

5 ) en octobre 2014, démantèlement d'un réseau lié à un trafic de produits stupéfiants entre le Rhône, la Loire et la Haute Loire par la SR de Lyon, appuyée par le GGD 69. 9 personnes sont interpellées.

6 ) en octobre 2014, interpellation de 7 cambrioleurs auteurs de 37 vols par effraction dans le secteur de Thizy et le sud-est de la France ;

7 ) en février 2015, interpellation de 2 jeunes majeurs, auteurs de multiples vols à main armée de petits commerces dans la vallée de l'Azergues ;

8 ) le 10 mars 2015 à ST GENIS LAVAL, VOURLES (69) et NEYRON (01), une opération judiciaire menée par le GGD 69 conduit à l'interpellation de sept personnes pour travail dissimulé par dissimulation d'activité de récupération de métaux et blanchiment de fraude fiscale. Sont saisis 14 véhicules et 296 000 euros au titre des avoirs criminels. Le montant de l'activité dissimulée est évalué à 2 353 000 euros au cours des trois précédents exercices. Le préjudice de l'URSSAF s'élève à 638 483 euros.

Plus d'infos sur https://www.facebook.com/gendarmeriedurhone