Actualités

Fortes chaleurs : alerte canicule dans le Rhône

> Voir l'article

Fortes chaleurs : activation du niveau 3 « alerte canicule »

 
Fortes chaleurs : activation du niveau 3 « alerte canicule »

Météo France a placé le département du Rhône en vigilance orange canicule en raison d’un pic de chaleur attendu à partir de ce mercredi 24 aout 2016.

Cet épisode de canicule devrait se prolonger au moins jusqu’en cours de nuit du samedi 27 au dimanche 28 aout. Les températures maximales seront de 35 ° à 37°. Les températures minimales nocturnes n'étant jamais inférieures à 18° /20°.
Michel DELPUECH, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône a décidé d'activer à compter de ce jour 24 aout le niveau 3 « alerte canicule ».

Le niveau 3 est une phase d’alerte qui répond au niveau de vigilance orange de Météo France. Il permet de mettre en place des actions de prévention et de gestion par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l’intensité et à la durée du phénomène : actions de communication visant à rappeler les actions préventives individuelles à mettre en oeuvre (hydratation, mise à l’abri de la chaleur, …),

Les établissements de santé, le SAMU, les établissements accueillants des personnes âgées et des personnes handicapées ont été mis en vigilance dès le début d’après-midi.

Il leur a été demandé de maintenir une attention particulière envers les patients accueillis au sein de leur structure et tenir informé les services de l’ARS de toute difficulté particulière pour la mise en œuvre des mesures de prévention ou en cas de difficultés dans l'organisation de la prise en charge des patients.

Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Les conseils de prévention

 La préfecture et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé) rappellent notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, les nourrissons, les jeunes enfants (moins de 4 ans), personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

  • maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais);
  • buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
  •  évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;
  •  pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

 

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée.

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.

• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.

• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.

• Crampes musculaires.

• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).

• Agitation nocturne inhabituelle.

 Les enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé).

 Dans tous les cas, il convient déviter les efforts physiques intenses, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.

Pour toute information complémentaire :

Site internet de la préfecture : www.rhone.gouv.fr

Site internet de l’ARS : www.ars.rhonealpes.sante.fr

Plate-forme téléphonique nationale 0 800 06 66 66 ( de 8 h à 20h ; appel gratuit depuis un poste fixe en France)