Actualités

80 km/h : la mesure entre en vigueur le 1er juillet

 
 
80 km/h : la mesure entre en vigueur le 1er juillet

Le décret du 15 juin 2018 réduit la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles à chaussée unique sans séparateur central à l’exception des routes à 3 ou 4 voies conçues pour permettre des dépassements sécurisés.

Sa mise en œuvre réglementaire a fait l’objet d’une modification du code de la route (article R413), par décret n°2018-487 du 15 juin 2018 relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules.
 Cet abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central constitue une mesure de rupture qui a été prise après deux années de hausse de la mortalité routière suivies de deux autres années de stagnation à l’échelle nationale.

 Cette mesure vise à diminuer le nombre de morts et d’accidents graves en réduisant les vitesses moyennes pratiquées sur les routes présentant le niveau de risque le plus élevé.
 Cette mesure peut également avoir pour effet de diminuer les consommations de carburant et les émissions polluantes dans l’environnement.
 Le comité des experts du Conseil national de la sécurité routière a estimé que cette mesure d’abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée pourrait permettre de sauver chaque année plus de 300 vies en France, alors que les voies concernées concentrent 55 % de la mortalité routière.

80 km/h : quelle mise en œuvre dans le département du Rhône ?

Pour le Rhône, la tendance est la même, si ce n’est une légère baisse observée sur les 2 dernières années, mais après une très forte hausse enregistrée en 2015.
 Cette mesure vise à permettre d’orienter durablement la courbe de la mortalité routière à la baisse, compte tenu du lien entre vitesse et accidents.

Au regard des données d’accidents dans le Rhône, cette mesure pourra également infléchir l’évolution à la hausse du nombre d’accidents graves qui est constatée ces dernières années.
 L’ensemble du dispositif fera l’objet d’un suivi et d’une évaluation dans les deux ans suivant sa mise en place, avec appui sur le CEREMA : l’évolution des vitesses pratiquées et des données accidentologie permettront d’évaluer les effets de cette mesure.

Le département du Rhône se démarque par son caractère urbain qui se traduit dans les statistiques en matière d’accidentologie. Sur les 5 dernières années, les routes bidirectionnelles hors agglomération ne représentent que 8 % des accidents. Néanmoins ces accidents sont plus graves puisque ces routes représentent 30 % des accidents mortels (contre 55 % en France Métropolitaine).

 Sur l’ensemble du réseau routier du Rhône, les accidents mortels représentent 2 % des accidents.

 Sur les routes bidirectionnelles hors agglomération du département du Rhône, les accidents mortels représentent 10 % des accidents (un accident sur 10 est mortel). On dénombre ainsi près de 80 accidents mortels sur 5 ans, plus de 80 % ont lieu en dehors de la métropole de Lyon, ce qui est logique car proportionnel au linéaire de voirie concerné.

Descriptif de la mesure d’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h

Dans le Rhône, elle va concerner près de 6 000 km de voirie, essentiellement en dehors du
 territoire de la Métropole :
 - 50 km de voirie sur le territoire de la métropole de Lyon
 - 2 500 km de routes départementales
 - 3 300 km de voirie communales
 - 40 km de routes nationales

 Le recensement effectué dans le département du Rhône a permis d’évaluer qu’environ 70 sections, correspondant en général à des créneaux de dépassement, resteront ainsi à 90 km/h pour un linéaire total d’environ 40 km. Ces sections sont illustrées dans la carte ci-après.
 Les routes hors agglomération dotées d’un séparateur central ne sont pas concernées par cette mesure. Elles conservent les prescriptions affichées actuellement au moyen de panneaux de signalisation habituels. Par exemple, sur les voies rapides de l’agglomération, la Rocade Est et le boulevard urbain Sud resteront limités à 90 km/h.

 Ce qu’il faut retenir, c’est que sur les routes secondaires hors agglomération, la vitesse limite autorisée de 80 km/h devient désormais la règle, sauf signalisation contraire.

Retrouvez les informations détaillées  s par cette mesure dans le dossiers de presse ainsi que la carte des routes concernées

> Carte du Rhone - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,66 Mb

> DP Conf presse 80 KmH-2 - format : PDF - 1,70 Mb

> DP Conf presse 80 KmH-2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,70 Mb